Baby blues expliqué par Pom’ de Reinette

Baby blues

 Baby blues expliqué par Pom’ de Reinette

Qu’est-ce que le baby blues ?

Le baby blues est une période pendant laquelle la maman ressent une baisse de moral, un certain blues suite à un accouchement. Il se traduit par des sautes d’humeur, de la perte d’appétit ou encore une certaine irritabilité. Il est fréquent chez la femme d’avoir cette période dans les jours qui suivent un accouchement et dure en générale seulement quelques jours. Si cela perdure, il est conseillé de consulter car il peut s’agir d’une dépression post-partum qui est un état psychologique à surveiller.

 

Pourquoi le baby blues apparaît chez la maman ?

  • Un changement hormonal brutal faisant la transition entre le corps de la femme qui vient de perdre son habitant et le corps qui se prépare à l’allaitement.
  • La fatigue de la grossesse, de l’accouchement, cela peut donner des coups de blues pour une jeune maman.
  • Une nouvelle vie, de nouvelles responsabilités : cela peut effrayer la jeune maman ! La peur de ne pas être à la hauteur, l’envie de bien faire…

Et les papas ?

Les papas ont eux aussi le risque d’avoir un Baby blues. Le père devient alors dépressif, irritable… Mais pourquoi ? Il n’a pas eu de choc hormonal, pas la fatigue de l’accouchement… Pourtant, il en a beaucoup sur les épaules : il devient responsable d’un bébé, de SON bébé. Voilà ce qui peut apeurer les hommes qui veulent toujours être compétents et faire leurs preuves. Et puis surtout, être un bon père. Ici encore, il faut faire attention à la dépression post partum paternelle, si la dépression du père dure plus d’une quinzaine de jours il est important de consulter.

 

Comment s’en débarrasser ?

Comme pour tout état dépressif, le meilleur remède est de communiquer. Parlez-en à votre entourage, ou encore à une personne extérieure comme le pédiatre ou les infirmiers qui connaissent en général cet état et seront rassurants.

Restez en contact avec votre bébé. Au moment de votre baby blues, vous n’aurez envie de rien, et vous pouvez avoir peur de mal faire. Ce n’est pas pour autant qu’il faut délaisser son petit et laisser les autres s’en occuper : vous risquez de le regretter par la suite, et de manquer de jolis souvenirs. Et, après tout, c’est en faisant qu’on apprend !

Détendez-vous. Ne soyez pas dans votre coin à vous poser mille et une questions et angoisser sur tout. Gardez des moments pour vous, pour lâcher prise. Que ce soit des sorties avec votre moitié (en faisant garder bébé), des sorties entre amis, ou encore des moments pendant lesquels vous faites ce que vous aimez.

Anne-Sophie DELAMARE

Laisser un commentaire